Avoir un deuxième enfant

La phrase incontournable quand on a un enfant c’est « Alors c’est pour quand le deuxième? »

Qu’est ce que c’est agaçant !!! Qu’on est envie d’un second ou pas d’ailleurs !

J’ai surtout envie de te parler dans cet article, de comment nous avons préparer son arrivée et comment nous avons aussi préparé le grand frère.

 

Et si on agrandissait la famille ?

Comme pour le premier, avec mon amoureux, nous avons beaucoup réfléchi avant de nous lancer.

Et j’ai envie de préciser que cette décision appartient au couple et à lui seul ! Personne n’a le droit de vous dire ce que vous devez faire ou pas, ni à quel moment !

Si vous ne souhaitez avoir qu’un seul enfant, si vous souhaitez en avoir 15, ou si vous préférez adopter un poisson rouge, c’est votre décision.

Et si cela ne convient pas à votre entourage, changez de fréquentations ! Non je rigole ! Quoique … (lol)

Bref, décision prise, nous avons commencé les essais bébé, et nous avons planté une petite graine.

 

L’annonce au Futur Grand Frère

Dans l’idéal, nous voulions lui annoncé après l’échographie du premier trimestre. Histoire d’être sur que tout ce passe « bien ».

Cela dit, pourquoi faire simple quand on peut faire compliqué ?

Minimoi avait 2 ans et demi, presque 3 ans lorsque je suis tombée enceinte. Et j’ai été très rapidement malade pour cette grossesse comme pour la première d’ailleurs (j’en parle ici).

Du coup, pas facile d’expliquer à son enfant pourquoi maman à la tête dans la cuvette toute la journée : maman a trop fait la fête? pas terrible, maman a une grosse gastro? au bout de plusieurs semaines ça passe mal.

Nous avons annoncé très rapidement que nous allions avoir un bébé. Pour cela, nous avons choisi de le faire avec un livre « Petit Loup devient Grand Frère » d’Orianne Lallemand.

Dans ce petit livre, on y voit la Maman Loup fatiguée qui ne peut plus trop porter Petit Loup qui s’inquiète…. C’était un bon point de départ selon moi, pour lui expliquer….

Ayant été en contact avec plusieurs bébés, Minimoi a très vite compris.

 

Préparer l’arrivée de Bébé

Nous avons vraiment inclus notre fils dans la seconde grossesse. Pour qu’il ne se sente pas délaissé, et qu’il prenne plaisir à accueillir lui aussi sa petite sœur. Nous l’avons impliqué dans les préparatifs, notamment le choix du Doudou, la préparation de la chambre.

Il n’a pas pu assisté aux échographies, cela étant interdit dans la maternité où j’étais suivie. Mais à chaque fois, je lui montrais les écho en lui expliquant ce que l’on y voyait. Il a aussi adoré voir mon ventre s’arrondir, parler au bébé qui répondait par des coups de pieds.

J’avais aussi peur de sa réaction à la naissance. J’avais peur qu’il se sente délaissé surtout qu’il allait rentrer à l’école à peut près en même temps. J’ai donc acheté le livre « Un Amour de Petite Sœur » d’Astrid Desbordes. 

Un album que je conseille autant pour le contenu que pour les illustrations. Et qui montre également la période où bébé grandit.

Ainsi, les dernières semaines, nous avons lu les livres, nous avons beaucoup discuté. Et nous lui avons expliqué qu’il irait chez Papy & Mamie le moment où le bébé arrivera.

 

La rencontre avec Bébé

Le jour J est arrivé, je me rappelle l’avoir réveillé pour partir : « chouette le bébé arrive, je vais chez Papy Mamie!! ». C’était plutôt rassurant !

Une fois la naissance de sa sœur, il est venu avec son Papa. Il était obnubilé par cette petit chose dans le berceau ! Puis, il lui a offert le Doudou que nous avions choisi, et en « échange » sa petite sœur lui a offert un petit cadeau (de quoi l’occuper quand il venait à la maternité, même que la famille a eu la même idée donc il a eu de quoi s’amuser).

 

Le retour à la maison

Une autre étape, rentrer à la maison. Evidemment, on est extrêmement vigilants car on a peur qu’il lui fasse mal, mais petit à petit on lui explique qu’il faut faire doucement dans ses gestes. Nous l’avons vraiment impliqué dans les soins et actes quotidiens, nous lui avons donné quelques responsabilités de grand frère.

Bref, même si on a moins de temps en tête à tête avec lui, on essaie de faire le maximum pour qu’il ne se sente pas exclus. 

Petit à petit, il s’est adouci dans ses gestes. Et ils ont tout les deux commencé à développer une belle complicité. 

 

« Ce que je préfère avec ma petite sœur, c’est d’être son grand frère » _ Un Amour de Petite Sœur, Astrid Desbordes

N’hésite pas à partager tes astuces en commentaire pour l’arrivée d’un autre bébé,

et toi c’est quand le prochain? 

@ bientôt

Angie

 

photo: Unsplash

12 commentaires sur “Avoir un deuxième enfant”

  1. Nous avons annoncé la grossesse à l’aîné de façon très classique après l’écho des 12sa.
    Il avait 4ans et il ne voulait pas de petite soeur :p
    Quand nous avons su que c’était un petit garçon il était ravi.

    Il a choisi seul le doudou. Alors qu’on flânait à kiabi il m’a dit: « mais il n’a pas de doudou « nôtre » bébé! » Oufff on a échapé au doudou trop moche 🙂

    Pour ma part je n’ai pas trouvé de livre grand frère/petit frère. A croire que les parents ont tous la chance d’avoir 2 enfants de sexes opposés!

    Cependant, THE livre ayant fait un carton auprès de loulou fût « Attendre un bébé » de la collection L’imagerie des tout-petits.
    Au début je n’étais pas très emballé, c’est vachement détaillé!! :petit zozo fécondant l’ovule… la maman les jambes dans les étriers…
    Mais c’est très bien expliqué et ça permet aux petits curieux en herbe de mieux visualiser le monde de bébé intra utérin: comme dit mon fils, « petit sac d’eau dans lequel flotte le bébé, le petit tuyau qui relie maman au bébé et laisse un joli petit nombril… »

    Pour la maternité j’ai également fait en m’inspirant sur le web une boite du grand frère afin de l’occuper à la maternité: chocolats, livre peinture magique (stylo a eau) etc… et pour le papa pour rigoler un peu une boite avec bonbons, une bière/soir le temps de mon séjour à la mat’ etc…

  2. J’ai aussi fait pareil pour l’arrivée de sa petite soeur. Achat de livres, choix doudou etc. Il a aussi changé de lit bien en amont de l’arrivée de sa soeur, pour pas le perturber style bébé prend ma place. Au final tout s’est bien passé…au début… :-p

  3. Avoir un 2ème enfant était pour moi normal ! Quand je vois mon ainé seul, pas de cousin, ni de copains, ni d’enfants de nos amis. Au parc, il essaie de jouer avec les autres enfants, mais personne ne voulait jouer avec lui … Cela me faisait vraiment mal au coeur ! Alors un 2ème c’était obligé, je ne voulais pas que les enfants aient trop d’écarts mais j’ai fait une fausse couche entre les deux. Et là mes enfants ont 3,,5 ans d’écarts.

  4. Je trouve qu’il n’y a rien de plus beau qu’une complicité dans une toute nouvelle fraterie ! Je le vois avec mes deux neveux, quelle complicité entre eux !

    A bientot 🙂

  5. Je vois que vous avez tout bien prévu ! Je suis choquée par les échographies interdites, quand je serai enceinte de ma. mon deuxième, je chercherai un centre d’échographies qui accepte les enfants je pense. Ma fille a fréquenté beaucoup de femmes enceintes & de bébés ces derniers temps et elle comprend vraiment de quoi on parle même si numéro 2 n’est qu’un projet pour le moment.

    1. Je lui montrais les échographies après les rendez vous, certes ce n’est pas pareil, mais cela ne m’a pas manqué finalement.

  6. Coucou,
    Quel beau récit et belle manière de présente future naissance a son premier. Il est vrai que passer par les livres , les enfants comprennent mieux et sont vite plus réjouissant à l’arrivée de petit(e) , frère/soeur 🙂 . Personnellement j’adore la manière dont vous avez procédé , lui confier des tâches , des missions pour le doudou ou la chambre etc . Tip top

    Cette satanée phrase  » a quand le deuxième  » est juste déplorable comme  » vous allez nous faire un petit bébé  » . selon les contextes, le choix de Monsieur, Madame je trouve cela vraiment mal poli voir humiliant . Chacun fait comme bon lui semble et c’est vite opportuniste de faire ce genre de réflexion.

    Merci à toi pour ce beau partage
    Bises
    Audrey

    1. merci pour ton commentaire.
      Oui j’avais besoin que Minimoi se sente impliqué et qu’il soit content d’accueillir sa soeur.
      Quand aux remarques « et toi c’est pour quand? » & Co, c’est une histoire de couple et pas une decision publique, les « autres » ne sont jamais content de toute façon ^^

Laisser un commentaire