Le développement psychomoteur de l’enfant

Lorsqu’on est parent on se demande toujours si notre enfant est en avance ou en retard. « oh mais le mien à X mois il faisait ceci cela » qui ne l’a pas entendu ?? Ou pire on se retrouve à regarder sur le net et là souvent on trouve beaucoup de choses pas toujours exactes. Alors aujourd’hui je te parle du développement psychomoteur de l’enfant et en particulier sa motricité.

 

Avant toute chose

Ce qu’il faut savoir, c’est que cela reste des moyennes ! Elles sont comme un fil rouge, qui nous permettent, à nous, professionnel(le)s de petite enfance, de repérer un éventuel soucis ou tout simplement se repérer dans le temps.

Chaque enfant ne passe pas forcément par toutes les étapes. Tout comme chaque individu est différent, l’enfant se développe à son rythme propre ! Ce développement dépend de son environnement, sa maturation cérébrale, des différentes stimulations autour de lui et de la qualité des échanges affectifs qu’il aura.

Et il faut garder en tête que grandir demande beaucoup d’efforts ! Bébé ne peut pas tout faire en même temps ! Step by step! Une chose à la fois ! Pas d’inquiétude il est rare de voir une personne de 35 ans avec des couches qui fait du 4 pattes !

 

De la naissance à 12 mois

  • A la naissance, bébé possèdes des réflexes archaïques : succion, grasping  (ou préhension, bébé serre ses doigts si on touche sa paume), marche automatique, réflexe de Moro (réflexe de défense). Petit à petit, il va perdre ses réflexes et acquérir de nouvelles capacités.
  • 1 mois, il commence à ouvrir ses mains, et commence à étendre ses membres (ébauche de reptation). 
  • 2 mois, il commence à soulever sa tête lorsqu’il est sur le ventre.
  • 3 mois, en position assise, il tient de mieux en mieux sa tête. Sur le ventre il redresse sa tête et tient sur les avant bras.
  • 4 mois, il maintient sa tête.
  • 5 mois, sur le dos, il fait des mouvement de pédalage avec ses pieds. Sur le ventre il prend une position de parachutiste (soulève les bras et les pieds).
  • 6 mois, il roule du ventre sur le dos et commence à porter ses pieds à sa bouche.
  • 7 mois, il passe du dos à ventre, et commence à rouler sur lui-même. Il tient assis presque seul. Si on le met debout, il sautille (flexion/extension des jambes).
  • 8 mois, il tient assis et peut s’asseoir seul depuis la position allongée.
  • 9 mois, il rampe, se déplace en roulant.
  • 10 -12 mois, il commence à se mettre debout et marche à 4 pattes. Il peut se baisser pour ramasser un objet par exemple.

 

1 à 2 ans

  • à partir de 12 mois, il commence à marcher si on lui tient les mains.
  • 15 mois, il marche seul et sans aide, s’agenouille et se relève. Il commence à grimper les escaliers à 4 pattes.
  • 18 mois, il sait monter les escaliers sans alterner les pieds. Il commence à courir, à sauter sur ses 2 pieds et tape du pied un ballon.

 

2 ans à 3 ans

  • 24 mois, il sait descendre un escalier. Il grimpe, il court sans tomber. Il  commence à manger seul plutôt proprement. Et commence à se déshabiller seul.
  • 3 ans, il saute la dernière marche d’un escalier. D’ailleurs il les monte en alternant les pieds. Il pédale sur un tricycle. Et il commence à s’habiller seul.

 

Voilà les grandes étapes importantes que nous observons chez le petit enfant. Chacun à leur rythme, parfois plus rapide ou plus lent que d’autres, parfois en zappant des étapes (comme le 4 pattes). Ce n’est pas une compétition, mais un long apprentissage propre à chaque enfant ! Il ne faut pas le sur-stimuler ou le forcer. Comme je le disais plus haut « step-by-step ». Un pas après l’autre !

Tout commence par un premier pas !

J’espère que cet article t’as plu, n’hésite pas à me laisser un commentaire ! 

@ bientôt 

Angie

 

photo : unsplash.com

11 commentaires sur “Le développement psychomoteur de l’enfant”

  1. Très bon article.
    Tu as raison pour laisser aux enfants avancer à leur rythme.

    A nous de profiter de chaque moments car ça grandit bcp trop vite.

    Caro.

  2. Bonjour,

    Oui comme tu le dis cela dépend vraiment des enfants.
    La mienne a marché à 11 mois et a 14 mois elle court, saute grimpe … Et j’en passe des frayeurs.
    Mais la bouffe c’est pas trop ça … elle en met partout et joue avec.
    Lol
    Chacun son rythme.

    Douce journée à toi,
    Lili

    1. oui chacun son rythme!! mon fils s’est mis debout a 11 mois, n’a jamais rampé ni fait de 4 pattes et marché à 15; ma fille a 10 mois, elle rampe, commence a se mettre a 4 pattes et debout ! Inutile de comparer les enfants, c’est surtout un fil rouge pour nous les professionnel(le)s.

      1. Oh oui, je suis d’accord.
        L’Homme évolue en fonction de son environnement et de ses capacités alors chacun son rythme.
        Ce n’est pas une marque d’avancement ou de retardement le moment où il marche, parle ou autre 🙂

        1. et comme je dis souvent (soucis de santé à part bien entendu) il est rare de voir un adulte de 35 ans faire du 4 pattes et porter des couches 🙂

  3. Pour mon premier je n’arrêtais pas de comparer avec les autres enfants. Pas bien !! Je sais qu’il faut laisser les enfants aller à son rythme mais quand tu vois que des fois il « a un peu de retard ». Tu ne sais pas si c’est normal ou non.. Mon grand, il a tout fait tard ! La marche, les dents etc lol

    1. en fait, l’enfant développe une chose a la fois, donc s’il prend son temps pour l’acquisition de la marche, il développe d’autres capacités à cotés même si en tant que parents ont ne le remarque pas forcement. Même au sein d’une fratrie et/ou en fonction du sexe de bébé cela est tellement différent ! Je ne me lasse pas de les regarder découvrir, grandir !

  4. Coucou,
    Super petit article, effectivement tous les enfants ne passent pas par les mêmes choses ou pas forcément dans le même ordre. Il est bon néanmoins de savoir à peu près le moment où il est « apte » a faire telle ou telle chose.

    Merci à toi pour ces petits points.
    Bises

    Audrey

  5. Ping : Développement de la motricité fine - Baby-Planet

Laisser un commentaire