Papa en Déplacement

Au moment où cet article est publié, mon conjoint est en déplacement pour 2 semaines. C’est pour moi l’occasion de vous parler des déplacements de Papa qui sont réguliers pour nous. Je vais donc tenter de t’expliquer comment nous y faisons face chez nous.

L’absence de son partenaire de vie n’est jamais évident à vivre, que l’on ai des enfants ou non.

En couple depuis 11 ans, nous avons toujours connu des périodes d’éloignement géographique plus ou mois longues. En quelque sorte, nous étions déjà un peu rodés avant l’arrivée de nos enfants. Cependant cela reste totalement différent à vivre! Et chaque déplacement est différent aussi.

 

Comment préparer les déplacements

Oui, il y a un avant déplacement, et il est très important de se préparer en amont en fonction de la durée de celui-ci. C’est à dire que l’on prévient toujours l’enfant en avance, même s’il est tout petit. Même s’il n’a pas la même notion du temps, il se rendra compte que papa n’est pas là.

Et le rassurer que Papa reviendra, que c’est pour son travail, et qu’il n’a pas le choix. S’il avait le choix, je suis certaine que Papa choisirait de rester à la maison tous ensemble.

Aussi, si le déplacement dure plusieurs mois, il est toujours agréable de préparer un petit cadeau de départ avec des dessins ou des photos.

De même, pour les enfants préparer un petit calendrier pour cocher les jours jusqu’au retour de papa peut être une bonne idée. On peut également écrire dessus les événements importants (visite des grands parents, sortie piscine etc) pour que l’enfant ne trouve pas le temps trop long.

Enfin, les derniers jours précédant le départ, nous essayons de faire un maximum de choses ensemble. Comme pour stocker un maximum de bonheur et d’amour avant le jour J.

 

Pendant le déplacement

Le “grand” jour est arrivé, et voilà l’homme parti. On se retrouve seule avec son/ses enfant(s). Pour moi les premiers jours sont toujours très difficiles. J’ai toujours l’impression que je n’y arriverai pas. Et pourtant j’ai l’habitude…

Mais devoir tout gérer seule, c’est parfois pesant. Et prendre le rôle de Maman et Papa c’est lourd à porter. Aussi ce que je ne supporte plus d’entendre c’est le fameux “oh la la je sais pas comment tu fais, moi je pourrais pas” …. ça tombe bien, parce que je n’avais rien demander.

J’ai envie de dire que pendant le déplacement, on tiens bon parce qu’on sait qu’on est seule et donc nous n’avons pas le choix. Si tu peux avoir de l’aide (famille ou amis) n’hésite pas à l’accepter.

Dans ces moments, j’ai l’impression de tout donner pour mes enfants. Pour qu’ils ressentent le moins possible le manque. Ce qui est aussi bénéfique pour moi aussi au final.

Lors de coups de mou, que ce soit ceux des enfants ou les miens, on passe beaucoup par les câlins, on met des mots sur le manque et on se redonne de la force ensemble. On compte le nombre de dodos restants. Il existe aussi des livres sur l’absence de papa, comme par exemple Papa Ours part en voyage.

Dès que cela est possible, on essaie de communiquer le plus possible avec Papa, téléphone, skype, photos. Pour que les enfants puissent l’entendre/le voir, mais aussi pour que je puisse souffler et reprendre des forces quand les journées sont difficiles.

Parfois cela n’est pas possible…Mais je sais qu’il y a toujours mes copines de galères qui vivent la même chose que moi et qui sont toujours là pour m’épauler. On se serre les coudes et on garde le cap.

Et petit à petit, les jours défilent et le retour approche!!

 

Au retour de déplacement

C’est normalement un grand moment de joie que de se retrouver enfin. Et ça peu importe la durée du déplacement!

Nous sommes impatients. J’entends “mais c’est quand qu’il arrive Papa?” au moins 36 fois à la minute.

J’essaie de m’organiser pour que ce jour là, je n’ai rien à faire d’autre que  de profiter de nos retrouvailles.

Puis, il faut reprendre les habitudes en famille AVEC Papa. Que celui-ci reprenne sa place au sein du foyer. Cela n’est pas toujours facile. Surtout si le déplacement a été long.

Pour cela, nous essayons de faire en sorte que mon conjoint puisse passer un maximum de temps avec les enfants. Souvent les premiers jours sont toujours un peu à tâtonner. Le temps que tout le monde retrouve ses repères. (ah que c’était bien le déplacement, rien ne traînait ! lol).

 

Le mot de la fin

Même si les déplacements font partis de notre quotidien depuis toutes ses années, ils ne sont jamais faciles. Moment de doute, découragement, fatigue… Je crois que je traverse pas mal d’émotions désagréables à chaque fois. Même si l’excitation, la joie des retrouvailles les efface vite.

Je remercie mes supers copines de galère qui me soutiennent à chaque fois (je jure qu’aucune maltraitance n’est faite, je noie juste leur portable sous un flot de GIF quotidien).

Je félicite toute les mamans qui vivent cela au quotidien parce que nous sommes des warriors!!

(Et je félicite les mamans solos, qui vivent cela tout les jours, parce que la vie de Maman c’est vraiment pas de la tarte ! )

 

J’espère que cet article t’as plu. N’hésite pas à me dire en commentaire comment tu vis les déplacements de ta moitié, ou à partager tes astuces pour que cela se passe au mieux.

@ bientôt

Angie

 

Photo: Unsplash.com

19 commentaires sur “Papa en Déplacement”

  1. Ahhhh les déplacements toute une histoire . Comme tu le dis parfois des coups de mou, pas tout les jours facile. Mon conjoint est parti quand bébé avait 5 mois et à son retour il en avait 8 . 3 long mois (pourtant ce n’ est pas une première pour moi les longs déplacement ) ça n a pas était facile tout les jours . Mais comme tu dis d être entouré ça joue beaucoup surtout que j’ était en congé parental donc les journées étaient parfois longue. Mais on s en es sorti moi je dis vive skyyypppeee . Et même si bébé était petit je lui disais que son papa était au boulot, qu’il allait appeler … Bref je lui parlais beaucoup de son papa. Au retour quand je l es au vu tout les deux , bébé en mode lui je le connais mais d habitude je peu pas le toucher . Et sacré papa heureux de nous revoir j ai eu la petite larme. Puis nous voilà reparti pour la vie à 3 pas facile tout les jours , forcément on a vécu à 2 pendant 3 mois avec notre train train quotidien. J avais acheté pour l occasion “chichami attend papa” je le trouve pas trop mal comme livre

  2. Mon conjoint est parti une seule fois en déplacement et je faisais pas la fière !! Je n’ai pas mis en place le calendrier avec les infos etc pour aider notre fille mais j’aurais bien aimé le faire. Cela dit, j’espère que ça ne se reproduira pas de sitôt !

  3. merci pour ton partage !! et oui quand il sont petits c’est toujours rigolo les retrouvailles ^^

  4. Mon mari ne part pas en déplacement aussi longtemps. Des fois je me dis que ça serait plus facile, car 2 jours par-ci, 2 jours par-là c’est assez pénible – on ne sait plus quand est-ce qu’il part, qu’il revient, où il est exactement…etc. :-p
    Bon courage ! 🙂

  5. J’ai connu cela aussi, mais je pense que finalement, il n’y a pas de juste milieu, l’idéal ce serait aucun déplacement :p

  6. Coucou Angie,
    Je ne connais pas les déplacements mais effectivement ce ne doit pas être du tout évident. Tu es une maman warrior , ne l’oublie pas .

    Bises à toi
    Audrey

  7. merci c’est ce que parfois je me dis, meme si c’est pas toujours facile a dire 🙁

  8. Désolé pas d’astuces à te donner car papa ne part pas en déplacement . Et heuresement car je sais que j’aurai beaucoup de mal s’il était loin de nous .

  9. Désolé pas d’astuces à te donner car de notre côté papa ne part pas en déplacement . Et heuresement car je sais que j’aurais beaucoup de mal à vivre plusieurs jours sans lui.

  10. Oulala ça ne doit pas toujours être évident à gérer, je ne connais pas ce mode de vie et honnêtement je ne sais pas si j’arriverai à gérer lol

    Tu es courageuse 💕 Et tes enfants aussi 😊😘

  11. Coucou ici mon papa partais très souvent en déplacement d’ailleurs il part encore à l’heure d’aujourd’hui. Et c’était pas toujours facile pour ma maman surtout quand on est 4 ! 😉 courage à toi

Laisser un commentaire