Le cap des 3 ans

Aujourd’hui je souhaite te parler d’une étape qui m’a énormément touché :

Les 3 ans de Minimoi

 

Pour la petite anecdote, j’ai toujours dis autour de moi, que je savais m’occuper des enfants de la naissance à 3 ans. En général c’est à cette période que les enfants quittent la crèche pour l’école maternelle. Donc après, malgré la théorie, la pratique restait un peu floue pour moi, surtout pour le quotidien…

C’est pour cela, que je l’ai ressenti comme un cap ! Ce n’est plus un bébé, plus un tout petit, c’est un enfant, un grand en devenir !

Cela va déjà bientôt faire un an que ce moment est passé, mais je me souviens vraiment de ce moment particulier qu’était son 3ème anniversaire !

Bon, j’étais également enceinte de mon second enfant, alors peut être que mes émotions étaient un poil exacerbés aussi.

 

Alors pourquoi ?

Minimoi, c’est le petit être qui a fait de moi une Maman. Un petit nourrisson qui est devenu un petit bonhomme… Celui que j’ai bercé, choyé et que j’ai accompagné vers l’autonomie petit à petit.

J’étais fière de voir ce petit garçon de 3 ans ! Fière de moi aussi, d’avoir survécu à ces 3 années !

Car la vie de parent n’est pas de tout repos :  les nuits entrecoupées, les premières maladies, les couchers difficiles, le terrible two, les pleurs, le refus de manger etc…. Le tout mêlé à l’absence de Papa qui faisaient beaucoup de déplacements.

Mais ce fut aussi tellement de grandes étapes : Ses premiers pas, ses premiers mots, la propreté. Et tout les petits bonheurs quotidiens, les câlins, les bisous, les milles et une découverte qu’il a pu faire !

Bref, un grand bonheur d’être arrivée à ce stade de sa vie. Je ne m’en suis pas trop mal sortie… Alors oui, ça n’a pas forcément été comme je l’aurai souhaité. Il y a eu des cafouillages dans tout ça. Mais peu importe la pédagogie que tu emploies, le parent parfait ça n’existe pas !

 

être parent

Pour moi, être Maman, c’est faire de mon mieux pour les aider à grandir. J’utilise énormément l’aspect de mon job qu’est de les accompagner vers l’autonomie. Qu’il se débrouille par lui meme, qu’il apprenne à faire seul. Cela étant, il reste mon grand bébé, qui ne sait pas encore bien gérer tout, surtout ses émotions (normal, il a 3 ans ! ).

Bon aussi, ayant eu une seconde grossesse pas facile, je lui ai beaucoup demandé pour son âge. Bien ou mal fait, je n’avais pas forcement le choix….

 

Et là suite ?

Il y a encore tellement d’étapes à découvrir après les 3 ans : Sa première rentrée scolaire, devenir grand frère, et encore plus tard, apprendre à faire du vélo, ses lacets… Tellement de choses encore car un jour, il quittera le nid, et j’espère qu’il sera un adulte indépendant et sûr de lui.

Nous allons continuer d’apprendre notre métier de parents, avec lui et sa petite sœur qui nous a rejoint depuis. Même si on fait des bêtises ! On essaie, on réajuste, on apprend tout comme lui.

Comme je le disais plus haut, ça va déjà bientôt faire 1 an. Dans quelques semaines, il aura 4 ans ! Il a tellement évolué cette année, qu’à nouveau je ne peux qu’être fière de lui ! Et un peu de moi, pour avoir à nouveau passé une année sans trop d’encombres !

Malgré les difficultés, il y a une chose qui est sûre : L’Amour que je lui porte ne cesse de grandir !

 

L’enfant n’a pas besoin de parent parfait mais de parents authentiques qui reconnaissent leurs erreurs et leurs envies de changer _ Arnaud Deroo

 

Et toi, y a t’il eu un moment qui t’as marqué plus qu’un autre? N’hésite pas à le partager dans les commentaires.

@ bientôt

Angie 

13 commentaires sur “Le cap des 3 ans”

  1. Toujours aussi beau à lire!!

    Des moments particuliers, j’en ai eu mais lequel choisir.
    C’est à la naissance du 2ème que j’ai vu que ma grande l’était déjà beaucoup. Elle voulait tout faire avec moi, s’en occuper comme une 2ème maman.

    D’ailleurs elle garde encore ce rôle, pas plus tard que ce matin je dis à Nathan “referme le lait s’il te plaît”, pour Léa c’était trop long elle a commencé à aider son frère. C’est gentil de sa part mais je lui ai dit que si elle ne le laisse rien faire seul il n’apprend pas.

    Pas toujours facile tout ça.

  2. Pareil que toi, c’est à ses 3 ans que j’ai vu mon petit garçon le plus grandir ! Sa rentrée à la maternelle et aussi le fait qu’il est devenu grand frère. Une grande étape pour lui !! Quand je le regarde, je suis fier du petit garçon qu’il est devenu !! Il est poli, gentil, intelligent, câlin !! J’ai la chance d’avoir un petit garçon assez calme :).

  3. Superbe ton article. Pour moi le cap ou j’ai vu ma fille vraiment grandir c’est quand son frère est né. Elle est tellement protectrice avec lui et elle n’a que 5 ans c’est impressionant ☺

  4. C’est vrai que c est une étape !
    J adore le voir prendre soin de sa petite sœur.
    Bon par contre il me réclame un petit frère…. ça c est moins sympa lol

  5. Pareil, mon fils avait 3 ans, enfin presque à un mois près, quand sa sœur est née et d’un coup j’ai vu comme il était grand ! Je trouve qu’ils changent encore beaucoup entre 3 et 4 ans tant physiquement que psychologiquement.

  6. Oh que oui! Maintenant Minimoi a 4 ans et il a poussé comme un champignon !!

  7. Coucou,
    un joli récit , tellement agréable à lire. Et oui le cap des 3 ans pour les parents est une nouvelle étape. Baby grandit! rentre à l’école, découvrir de nouvelles choses , prend un petit peu son envol.

    Pour moi petit coeur n’a que 7 mois donc pas d’évènement marquand plus que d’autres mais un réel plaisir de le voir évoluer au fil des jours. De le voir s’épanouir et s’éveiller à la moindre petites choses. J’adore ça!

  8. 7 mois c’est le début mais tu vas voir en quelques semaines il va devenir un véritable explorateur. MissBB a 8 mois et demi, chaque jour elle découvre autre chose. C’est un plaisir de l’observer.

  9. Ma fille aura 3 ans en octobre, je crois que je ne le vois pas comme un cap car pas mal de choses nous attendent d’ici là ; déménagement, rentrée à l’école etc… Mais c’est vrai que ça me semble énorme… Ce temps est passé, avec des vagues plus ou moins hautes, des difficultés, des rires, de sourires, beaucoup d’amour et de moments partagés… Ton article a été très émouvant pour moi !
    Je crois que l’un des trucs qui m’a le plus marqué c’est la fois où elle est partie à la garderie avec son père, en marchant, avec son sac à dos sur le dos. J’ai eu l’impression d’être déjà au moment où elle irait à l’école !

  10. merci pour ce partage, oui les voir partir c’est toujours un moment avec un petit pincement au coeur ^^

Laisser un commentaire