La cap des 6 ans

À la création de mon blog, j’avais écris un article sur le cap des 3 ans. Un moment qui m’avait beaucoup marqué. Aujourd’hui, nous passons un nouveau cap : celui des 6 ans.

 

Aujourd’hui, tu as 6 ans !

Finis le petit garçon, ça y est ! Tu es un grand. Ces trois dernières années n’ont pas toujours été simples. Mais nous avons gravi des montagnes !

Devenir ta maman a fait de moi une exploratrice. Sauf que contrairement à Dora, je n’avais pas la carte dans mon sac à dos. J’ai de la chance, j’ai quand même un sac rempli d’outils que j’ai pu utiliser. Certains ont fonctionné, d’autres non…

Mais voilà, nous y sommes 6 ans ! Le temps passe vite diront certains. Moi, je suis bien contente que le temps passe.

6 ans

 

 

Être ta maman, c’est difficile !

Ce que je ne savais pas au début, c’est que tu serais différent. Différent du petit enfant que j’avais idéalisé (comme on le fait toute). Si les trois premières années de ta vie, j’ai surmonté les difficultés sans trop me casser la figure, les trois suivantes, tu m’as rendu la tâche plus difficile.

J’ai découvert grâce à toi (en partie, car ta petite sœur t’a aidé dans cette aventure), la jumelle maléfique qui se cache en moi. Nous avons traversé tes nombreuses tempêtes émotionnelles. Le navire a souvent pris l’eau.

Même si tu es un petit garçon exceptionnel, personne ne se doute de la difficulté que cela représente au quotidien. “Oh, il est surdoué, oh, ben tout est facile”. Non, tu n’es pas surdoué, tu es un petit zèbre, tu as des facilités, certes, mais tu as aussi des millions de questions existentielles et une hypersensibilité qui provoquent beaucoup d’angoisse. Tu cherches à te rassurer dans des choses qui te font du bien, ce qui entraîne un décalage au quotidien entre le grand garçon et le petit enfant intérieur.

Ce n’est pas facile de s’ajuster chaque jour à toi, tout en étant une maman de deux, une épouse, une femme. Si j’avais su…. J’aurai sans doute fait autrement, mais avec des “si”, on pourrait refaire le monde.

 

Bref, c’est dur. Je patauge beaucoup, je crie, je pleure, j’essaie, j’apprends.

 

baby-planet

 

Être ta maman, c’est extraordinaire !

Parce que j’ai eu la chance de porter la vie, parce que j’ai la chance que tu sois en bonne santé ! C’est génial et je suis pleine de gratitude quand je pense à cela.

Parce que malgré les crises, les pleurs, les colères, et toutes les émotions traversées, il y en a une plus forte que toute : l’amour ! On s’aime de façon inconditionnelle ! C’est ce que j’aime dans ton hypersensibilité, tu ressens tout en TROP. Du coup, tu as aussi TROP d’amour ! Et ça, c’est super !

J’aime aussi tes explorations, interroger notre ami Google pour répondre à tes questions, apprendre avec toi. J’aime te rassurer, t’accompagner et te guider, car un jour, tu voleras de tes propres ailes.

 

Tu resteras toujours le petit bébé qui a fait de moi une maman !

J’espère que tu me pardonneras nos moments difficiles. Et que tu ne garderas en mémoire que les instants de bonheur. Je ne suis pas la mère parfaite, mais comme je te le dis régulièrement, rien n’est parfait. On fait de notre mieux, c’est déjà pas mal !

Je t’aime de tout mon cœur mon Minimoi et je te souhaite un très bon anniversaire !

6 ans

Plus d’articles sur la vie de parent, c’est ici.

Et toi, comment vis-tu les années qui passent ?

Laisse-moi un commentaire !

@ bientôt !

Angie

6 ans

 

Une réflexion sur “La cap des 6 ans

  1. Pingback: La cap des 6 ans

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *