kawasaki

Maladie de Kawasaki

Les médias en ont beaucoup parlé récemment. Cependant, la maladie de Kawasaki n’est pas une nouvelle maladie qui vient de sortir. C’est une maladie infantile rare connue depuis les années 60.

 

Petit historique

C’est en 1961, au Japon, que le pédiatre Tomisaku Kawasaki signale ce syndrome adéno-cutanéo-muqueux, qui touche les enfants de moins de 5 ans (80 % des personnes atteintes). En 1967, il publie une description complète. À partir de là, on découvre cette maladie dans de nombreux pays (Etats-unis, Canada, Europe).

La maladie se traduit par une inflammation des parois des vaisseaux sanguins. Si elle n’est pas prise en charge rapidement, elle endommage le cœur.

 

Cause

On ne connaît pas la cause exacte de la maladie. Plusieurs hypothèses sont encore discutées : génétiques, infectieuses, environnementales.

On sait en tout cas, qu’elle n’est pas contagieuse d’un enfant à un autre.  Il a été constaté des zones géographiques et des périodes dans l’année (prédominance hivernale) où la maladie est plus fréquente.

 

Symptômes de la maladie de kawasaki

Les signes cliniques sont nombreux. L’ordre d’apparition le plus fréquent est :

  • la fièvre : fort et supérieure à 38 °C pendant plus de 5 jours et qui ne diminue pas avec des antipyrétiques.
  • une conjonctivite bilatérale
  • une inflammation des lèvres et de la bouche, avec une langue d’aspect framboisée
kawasaki petits genies en herbe

www.petitsgeniesenherbe.fr

  • des ganglions gonflés au niveau du cou
  • une éruption cutanée au niveau des membres, du tronc et du siège.
kawasaki petits genies en herbes

www.petitsgeniesenherbe.fr

  • un érythème sur la paume des mains et la plante des pieds, avec œdèmes,  suivis d’une desquamation dans les semaines qui suivent.

 

Traitement et évolution

La maladie évolue favorablement en 2 à 3 semaines. Il existe malheureusement des complications cardiaques (atteinte des artères coronaires, myocardite, etc.) et immunitaires. La majorité des cas restent bénins !

Le traitement doit être mis en route rapidement, il repose sur l’aspirine et des intraveineuses d’immunoglobulines.

Si l’amélioration clinique est rapide, un traitement et une surveillance est mis en place sur plusieurs mois.

 

Lien possible avec le Covid-19

Ces dernières semaines, de nombreux enfants atteints par le covid-19 ont déclenchés des symptômes inflammatoires graves. Ces symptômes ressemblaient à une forme atypique d’une Maladie de Kawasaki. Ce qui amène les chercheurs à s’intéresser à une origine infectieuse qui déclencherait la maladie de Kawasaki. De plus, la maladie évoluant par saisonnalité, c’est pour cela qu’on observe une augmentation des cas dans plusieurs pays.

 

Ce qu’il faut retenir

Dans la majorité des cas, la maladie de Kawasaki est bénigne et les enfants réagissent bien au traitement. Il faut surtout en parler et faire connaître cette maladie rare autour de nous. Ainsi, nous pourrons agir au plus vite dès que les symptômes apparaissent.

J’espère que ce article vous aidera à connaître la maladie, et vous rassurera en cette période.

Si vous souhaitez en savoir plus, je vous partage le site de l’association Franc Vascularites ici.  Ainsi que le témoignage de Marylène, et le combat de son petit Joseph par ici. Je te remercie encore pour l’utilisation de vos photos.

Retrouve mes articles sur le Petit Enfant ici.

 

Connaissais-tu cette maladie infantile ? 

Laisse-moi un commentaire !

@ bientôt !

Angie

kawasaki

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *