quatrième trimestre

Le quatrième trimestre de la grossesse

28Ben alors, elle sait plus compter ? La grossesse, c’est 9 mois, 3 trimestres… Tout le monde le sait ! Et bien non, si les recherches évoluent sur les connaissances autour du bébé, cela évolue aussi autour de la maternité. Et aujourd’hui, je te parle de l’importance du quatrième trimestre de grossesse.

baby-planet

 

Le quatrième trimestre de la grossesse ou le concept de continuum

C’est en 1975 que l’auteure américaine Jean Liedloff parle de concept de continuum. Il faut savoir que le nouveau-né humain est un mammifère immature à la naissance. Il y aurait besoin de 15 à 18 mois de gestation pour être au même stade que d’autres mammifères.

Là, on est bien d’accord, la Femme ne peut physiologiquement pas supporter une grossesse aussi longue. Alors… Il faut bien s’adapter pour que Bébé puisse continuer sa maturation en dehors du corps de sa mère, mais tout en restant un maximum en fusion avec elle.

C’est Ingrid Bayot, sage femme et formatrice en périnatalité, qui explique dans son livre “Le quatrième trimestre de la grossesse” paru aux éditions érès, que la femme vit deux énormes chantiers après l’accouchement :

  • La Post Gestation

Comme je le disais, le bébé a besoin d’une grande proximité avec sa mère (et tout autre adulte entourant). Le maternage proximal va aider a continuer la gestation extra-utérine. Le bébé est d’ailleurs prédisposé à être porté, collé contre le corps de sa mère, à être allaité, etc. Mais peu importe le mode d’allaitement choisi, toutes les mères maternent leur bébé.

Cette étape permet à la mère et à l’enfant des sécrétions d’hormones qui les aideront tout au long de ce trimestre. La mère pour la dégestation, l’enfant pour se développer.

  • La dégestation

Justement, parlons-en. La femme porte l’enfant pendant 9 mois ! Cela entraîne de nombreuses transformations du corps ! Celui-ci s’adapte pour donner la vie. Mais après la naissance, il lui faut du temps pour revenir à un état de non-grossesse. Et je précise que ce n’est pas un retour à “son corps d’avant”. Le corps va cheminer vers un nouvel équilibre. Il lui faut entre 6 semaines à 3 mois minimum pour y parvenir.

 

L’Histoire de la Maternité

Ce que j’ai beaucoup aimé dans le livre d’Ingrid Bayot, c’est qu’elle retrace l’évolution de la Maternité depuis la nuit des temps. Et c’est vraiment enrichissant à découvrir !

Depuis toujours, la dyade mère/enfant était entourée d’une protection périnatale. On prenait soin de la mère et de l’enfant. Puis, les siècles passant, les cultures et les sociétés ont évolué.

Dans nos temps modernes, on s’occupe énormément de la future mère. Après la naissance passée, elle est moins entourée et n’a pas le mode d’emploi de son nourrisson. Tendre vers un culte de la mère maternante qui réussit seule n’est ce pas utopique ?

Dans de nombreuses cultures autour du globe, la famille est très entourante autour de la mère et de l’enfant pendant les semaines qui suivent l’arrivée du nouveau-né. On prend soin de la mère, de l’enfant, on l’aide ou la soutient.

Et si on prenait conscience de l’importance de ce quatrième trimestre ?!

 

Entourer le quatrième trimestre de la grossesse

Un proverbe africain nous dit qu’il faut tout un village pour élever un enfant.

Que ce soit pour toi, future ou jeune maman, ou les jeunes mères autour de toi, il est important de tisser sa toile, sa tribu, des personnes qui pourront épauler la mère et l’enfant après la naissance.

Famille, ami.es proches, ces personnes qui pourront soutenir les jeunes parents. Proposant une aide pour le quotidien, de garder l’enfant pour que la mère se repose, apporter un repas, être une épaule sur laquelle la jeune maman pourra compter les jours plus difficiles. Ainsi, la jeune mère pourra se concentrer sur elle et son bébé.

Aider une jeune mère lui permet également de réduire le risque de dépression post partum ( 16 à 20 % des jeunes mamans font une dépression dans l’année qui suit la naissance).

 

Accompagner le quatrième trimestre de la grossesse

Avoir un enfant, ce n’est pas simple. Devenir mère n’est pas inné. Je le répète, mais devenir parent, cela s’apprend. De nos jours, il n’est pas toujours facile d’avoir les personnes pour nous aider. C’est pour cela qu’à travers ce billet, je souhaite ouvrir les esprits et créer une prise de conscience.

En tant que conseillère périnatale, je suis aussi présente pour vous accompagner dans ce quatrième trimestre, vous apporter une aide pour vous rassurer, vous donner des conseils, des outils pour cheminer dans cette grande étape, et aussi vous soutenir dans les moments plus compliqués. Il ne faut pas hésiter à me contacter !

Si tu souhaites aller plus loin, je t’invite à découvrir le livre d’Ingrid Bayot. Et si tu es un.e professionnel.le de la périnatalité, je te conseiller également la revue Spirale n° 86 : Accompagner le quatrième trimestre de la grossesse.

Retrouve tous les articles autour de la grossesse ici.

J’espère que mon article t’as plu. 
Connaissais-tu le quatrième trimestre de la grossesse ?

Comment l’as-tu vécu ?

Laisse-moi un commentaire !

@ bientôt !

quatrième trimestre

 

Une réflexion sur “Le quatrième trimestre de la grossesse

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *