Mon second accouchement

Il y a parfois des choses qu’on n’explique pas. Comment ai-je su que j’étais enceinte dès le début, comment ai-je pu savoir le sexe avant qu’on me le dise…. Et comment ai-je su qu’à 1h30 ce jour-là ce serait le jour de mon accouchement??

 

Premiers signes

Comme j’en parlais dans mon précèdent article, j’ai eu des contractions régulièrement pendant ma grossesse. Cela dit, plus on approchait de la fin, plus cela s’intensifiait. Au moindre coup de stress, d’agacement, je passais un moment à avoir des contractions.

J’atteins le stade des 38 SA. Ça se prépare, j’ai pas mal de douleurs dans le bassin, et le bas du dos. Je me rappelle avoir dis à mon amoureux que ça sentait la fin, que je n’irais pas jusqu’au terme prévu à la fin du mois…. Et ce soir là, je m’endors comme une masse.

Puis, 1h30 je me réveille, Bébé bouge énormément! C’est impressionnant, et je me sens en pleine forme. Les coups sont intenses, je ressens des bonnes contractions. Bref,  je n’arrive pas à trouver le sommeil. Je me lève, j’avale 2 spasfons mais la douleur ne passera pas….

2h46, je me sens mouillée…..aurais-je fissuré la poche? Pour moi aucun doute…. 

Je décide donc de préparer mes dernières affaires tranquillement et de laisser faire la Nature. Je sais que j’ai le temps…

 

Il est temps de partir à la maternité

Je boucle doucement mes sacs. Je suis impatiente! J’espère que tout se passera bien. Et j’espère aussi que ça sera rapide. En théorie, on dit que le second accouchement est toujours plus rapide. (oui oui j’ai espoir à ce moment là).

Finalement, vers 3h, je remarque que je perds du sang…. Les contractions sont régulières et espacées…. Mais dans le doute, je réveille mon chéri. Je lui dis de se préparer, je file prendre une douche.

Pendant qu’il charge la voiture, je prépare Minimoi. Nous lui avons expliqué plusieurs fois qu’il irait chez Papy & Mamie quand sa petite sœur pointerait son nez…. Il est 3h15 et il est super content de partir. 

Sur le trajet qui nous mène vers ses grands parents, je gère sans soucis les contractions, mais je stresse un peu. Je rassure mon fils, mais c’est plus pour me rassurer moi-même. 

 

Début de travail 

4h : nous sommes à la maternité qui n’est pas très loin.  On m’examine et en effet, le travail se met doucement en route. J’en suis à 2 cm… Comment ça, se mettre en route??? Et moins qui pensait que ça irait vite vu que les contractions se sont bien rapprochées !! Après un monitoring, vu que je tolère bien ma douleur et que je ne veux pas de péridurale, je suis installée en chambre….

La matinée passe, chaque heure j’ai des monitorings de contrôle. Ah ben oui des contractions j’en ai !!! Je déambule dans les couloirs, je fais du ballon, je danse. Mais rien y fait !! Ah ben ça valait la peine de lancer le travail si elle était pas pressée de sortir de là non mais !!

12h : toujours 2 cm…petit coup dur, la sage femme commence à me parler de déclenchement, de décollement de membranes, de péridurale… Je la stoppe! Je ne veux pas de péri!!! J’essaie de me reposer vu que bébé n’est pas pressé….

16h : coup de massue…. toujours 2 cm ! La sage femme me reparle de déclenchement etc…. Elle me propose de prendre une longue douche…. Chose que je fais surtout pour me calmer, pleurer un bon coup et parler à bébé en lui disant de se bouger le popotin!! Ensuite, je reprends ma balade dans les couloirs ….. Le médecin de service passe me voir, il pense qu’on part pour un déclenchement le lendemain matin….

 

Début de soirée

19h : on me pose un monitoring, mais les contractions diminuent….Je suis toujours à 2 cm !! Je suis anéantie, j’ai faim (car on ne m’a pas autorisé à manger de la journée), je suis fatiguée (vu que je suis debout depuis 1h30, je n’ai pas réussi à dormir de la journée). 

19h30 : mon chéri vient de revenir. Il a été voir notre fils, et a été manger le veinard. Mes contractions reviennent comme par magie !!

20h : changement d’équipe. Les deux sage-femmes font le bilan de la journée dans la chambre… déclenchement ? pourquoi pas un décollement de membranes ? on attend que ça se bouge tout seul ?? On m’autorise à manger light enfin!!!! 

21h30 : Avec la nouvelle sage femme on fait le point…. soit on me laisse tranquille avec mes contractions qui sont bien revenues et si demain matin ça n’a pas bougé on déclenche, soit on tente le décollement de membranes… Elle me laisse le choix… Je choisi de percer cette fichu membrane de **biiiiiip**. Ça sera douloureux… oui ben après une journée de contractions, je suis plus à ça près! ô miracle je suis à 3 cm ! Et j’ai à peine senti le décollement…

 

Et là tout s’accélère 

22h : Ah oui…ok … bon quand la sage femme t’explique que la douleur va s’intensifier rapidement, tu rigoles… ouais bien sûr, avec la journée de contractions que j’ai eu…. Et bien sache que la madame a raison ! Je douille bien !!! La sage femme repasse, ah super ça se met en route!!! Elle me propose de me mettre à 4 pattes, de prendre une douche, mais je reste sur mon ballon.

Mon amoureux tentera quelques vannes, pour me détendre, mais je le coupe dans son élan! Je lui file mon portable et mon application pour mesurer les contractions… Je tente la douche, mais là c’est super intense, ça pousse, j’ai pas du tout ressenti ça la première fois… En 20 min je passe d’intervalles de 4 min à 2 min entre chaque contractions… C’est drôlement rapide pour le coup !!

 

En salle !

22h40 je rejoins la salle d’accouchement… La sage femme me propose un peu de kalinox… Effet du gaz, de la fatigue, du stress, de l’excitation, de la peur, je me met à pleurer quelques minutes. La sage femme me propose de m’installer dans la position qui me convient. Je m’allonge sur la table pour qu’elle m’installe un dernier monitoring. Et je dis : non, elle arrive, je dois pousser.

Et PAF (non ça n’a pas fait des chocapics) la poche des eaux se rompt totalement. La sage femme regarde: on est à 9 !!!! Elle crie pour appeler ses collègues. Tout le monde s’agite, je perds le fil, je ne comprends rien ni personne !!! Je sais juste que je dois pousser… 

J’ai une sensation de brûlure c’est horrible, mais c’est normal me dit on…. Je me concentre, là mon bébé tu vas sortir !!! Je pousse, je ne sais pas où j’en suis mais là c’est le sprint final !!

23h03 : “Allez-y attrapez la !!”. Je n’en ai pas le souvenir, mais mon amoureux me dira que je l’ai attrapé. Je me souviens juste avoir croisé ses gros yeux. De l’avoir contre moi, et d’avoir pleuré un “Je l’ai fais sans péridurale”.

 

Bienvenue MissBB

Après, la délivrance et la couture d’un micro- point, nous sommes restés tout les 3 seuls pendant 2h. La tétée de bienvenue a été longue et en plus elle tétait bien. J’étais épuisée mais heureuse. Puis, il est temps de retourner en chambre. On s’occupe de bébé et de moi. MissBB est un magnifique Polly Pocket de 2.190 kg  et 44 cm.

Ce fut long et intense. Je suis contente d’être tombée sur une sage femme qui a été à mon écoute, qui m’a laissé le choix pour mon accouchement.  Ce fut un merveilleux final après cette grossesse que j’ai si mal vécu.  Je ne regrette en rien mon choix de percer la membrane et d’avoir accouché sans péridurale ! Je suis même fière de l’avoir fait ! Cette fois-ci j’ai vraiment ressenti TOUTES les sensations que je n’avais pas eu pour le premier.

 

Et toi, avec ou sans péridurale?

Raconte moi tout dans les commentaires

@ bientôt

photo: Unsplash

8 commentaires sur “Mon second accouchement”

  1. Bravo tu peux être fière de toi 😉

    J’ai vécu aussi ce second accouchement différemment.
    Pour rappel le 1er tout a été bouclé en 4h alors forcément on pensait avec chéri que ça allait être encore plus rapide…
    Que nenni, le travail à duré 14h!!!!!!!! Contractions irrégulières et par les reins donc j’ai souffert du dos. Impossible de m’asseoir sur le ballon, la seule position acceptable c’était debout alors je m’agrippais à chéri (merci il m’a servit de pilier lol).
    Pas de péri non plus. Pour accélérer le travail, j’ai arpenté les couloirs de la maternité, le parking, et j’ai mis en application les cours de sophro surtout la respiration alléluia!!
    A dilatation complète c’est comme si mon corps c’était déchiré. J’ai pleuré, j’ai supplier pour qu’on vienne chercher quelqu’un tellement la douleur était atroce.
    J’ai réussi à me trainer jusqu’en salle d’accouchement où elles se sont toutes précipitées. Le petit était là, j’ai crié comme une bête sauvage pour le sortir (oups…) et là bonheur délivrance!!!!!

  2. Comme quoi c’est pas forcément plus rapide !!
    Merci pour ce partage.
    j’adore le cri de bête sauvage…. sincèrement j’ai du crier… mais j’ai pas garder le souvenir d’avoir réveillé la maternité XD

  3. Moi avec péridurale ! Je ne m’imaginais pas sans ! J’ai très peur de souffrir lol. Déjà pour la pose de la péridurale je stressais à mort ! J’aggripais la main de la sage femme !!! Après plus de 18h de travail, ça s’est fini en césarienne…

  4. Je comprends que ça fasse peur !
    Et tu t’etais préparé a passer par la cesarienne? tu l’as bien vécu?

  5. Merci d’avoir partagé ce récit émouvant, d’autant plus que je suis en réflexion pour un deuxième bébé !

  6. Bravo ! De toute facon faut bien que ca sorte à la fin ;).
    Ici sans péri pour le premier, sans péri avec la 2ème mais complications post accouchement, donc pour la dernière j’ai accepté la péri à contre-coeur et heureusement il n’y a pas au de complications au final ! Si j’en avais un 4eme je pense que ca serait sans.

  7. a refaire je ferai les 2 sans péri, mais c’est sur y en aura pas de troisieme pour tester à nouveau lol

Laisser un commentaire