Mon premier accouchement

Comme je le disais dans mon précédent article , mon Petit Pois a décidé de pointer son nez plus tôt que prévu…

 

Premiers signes

Quand on attend son premier enfant, on se pose beaucoup de questions sur le jour J !
Notamment « est ce que je vais savoir quand ce sera le bon moment ? Vais je reconnaître les contractions ? Est ce que la poche des eaux va se rompre comme dans les films ? Est ce que je vais avoir le temps d’aller a la maternité ? (ben oui dans les films, tu perds les eaux et 10 min après tu es a 10 cm , tu pousses 1-2 fois et bébé arrive!!!)

Je n’avais pas eu une seule contraction de toute la grossesse, du moins, je n’en avais jamais ressenti… car évidement, l’utérus se prépare tout au long des 9 mois pour le jour J !

Le samedi soir, je me souviens avoir eu un peu mal dans le bas du dos…. Rien de bien méchant… Après tout faut bien que ça se prepare, à 38SA + quelques jours. 

Le dimanche 6 avril, vers 10h, petite pause pipi. Et en sortant de là….oup’s….bon…les petites fuites urinaires en fin de grossesse c’est courant (tu savais pas ??? si si y a du glamour, on nous dit pas tout ^^ ) mais là c’est pas pareil… aurais je fissuré la poche des eaux ?

Vers midi, je commence à avoir mal au ventre, comme des règles un peu fortes, je prends donc du spasfon…. Mon amoureux rentre du travail. Je lui expose la situation : “pas de panique, je pense qu’on fera un saut à la maternité si ça continue”.

13h, j’ai toujours des « fuites », et les douleurs sont plus fortes, et ça revient toutes les 20 min….
Si la poche est vraiment fissurée, l’accouchement approche. Je le sais, et je le sens…

Alors, je commence discrètement à ranger mon appart, boucler ma valise, sans inquiéter mon homme. Une fois terminée, je vais le voir en lui précisant que j’ai des contractions, que je pense avoir fissuré la poche, que j’aimerais aller faire un tour a la maternité au cas où.

On se prépare, je prends ma douche et on décolle vers la maternité avec les valises. Au fond de moi, je sais que je ne rentrerais pas à la maison, et que la prochaine fois, nous serons 3 !

 

C’est parti pour la mat!

J’avais décidé d’accoucher dans la maternité où j’avais travaillé. Je connaissais les lieux, l’equipe, je trouvais ça rassurant.

Nous arrivons vers 17h, on m’installe en salle d’examen et on m’examine avec un « coton-tige » spécial, s’il se colore en bleu c’est que la poche des eaux est fissurée. On rigole, et évidement il vire au bleu direct ! c’est sûr, bébé sera bientôt là !

C’est parti pour le monitoring, les prises de sang. Les contractions sont régulières mais plutôt espacées… tout va bien, je gère bien. Je ne suis qu’à 2 cm, j’ai le temps.

Je me demande si je veux une péridurale, que j’accepte, mais l’anesthésiste de garde est en pleine césarienne, donc la sage femme décide de m’installer en chambre…. c’est à ce moment la que la poche des eaux décide de se rompre sur la table d’examen… plouf un vrai plouf je suis complètement mouillée.

Une fois en chambre, mon chéri décide d’aller manger. Apres tout on va en avoir pour un moment, il est presque 19h ….

 

C’est parti pour une longue nuit

Les contractions s’intensifient, j’essaie de me changer les idées devant ma tablette, mais ça devient plus rapprochées. Toute seule dans ma chambre je panique un peu, et j’envoie un sos à mon homme qui revient rapidement.

21h : je suis mûre, comme je le dis à l’auxiliaire, je veux la péridurale ça commence à piquer….
Je suis a 4 cm… ça avance, mais l’anesthésiste est de nouveau au bloc et donc pas dispo, va falloir tenir bon…

Je marche en long, en large, en travers dans la chambre. Les contractions sont douloureuses, je m’installe en tailleur sur mon lit, je cale l’oreiller entre mes jambes, je pose la tête dessus, et je fais des petits ronds. Je me mets dans ma bulle, la douleur s’estompe….zhom s’endort à côté de moi.

22h : ça toque à la porte, « on y va ? ». Où ça ??? ah poser la péri… oui bon allons y même si je gérais bien finalement. Je suis à 6 cm.

 

22h30 : La péridurale est posée. Je flotte un peu.  Bébé non plus n’aime pas trop la péri, le rythme se ralenti, on me passe le masque a oxygène, on me demande de me mettre sur le coté…. Je me sens stone j’ai du mal a tout bien comprendre…et vomito, décidément jusqu’à la fin !!

On me dit de dormir, mais entre les lumieres supers fortes, le bruit des appareils, et aussi la peur de l’accouchement, je n’y arrive pas du tout. En revanche, je ne ressens plus du tout de douleur, je ressens meme plus mes jambes…

Mais le travail se ralenti….. c’est interminable !!! je vais jamais réussir à le sortir de là je suis à plat !!

3h : La sage femme me dit que l’on va se mettre en place tranquillement. Je suis à 8, ça ne devrait plus tarder… sauf que je ne ressens rien absolument rien du tout….

Ah..la péri serait elle trop dosée ? Décision prise, on stoppe la péri, et on me gave de spasfon dans la perfusion….

Ça se reveille doucement… le gynéco de garde arrive. Et là je balise !! Pourquoi il vient maintenant ? Le bébé veut pas sortir… Je veux pas la ventouse !!

En effet, notre Petit Pois, bloque sur un rebord de col qui a du mal à s’effacer…. Le gynéco me propose de le mettre dans le bon axe….et le voilà qui farfouille dans mon corps pour bien placer la tête.

 

Sprint final

3h30 : Une fois en place, la sage femme me dit qu’on y est ! il va falloir pousser, mais j’ai du mal a ressentir les contractions….elle me guide pour les 2 premieres !

Le sprint final….le marathon oui !!! J’ai l’impression de pousser de toute mes forces pendant des heures !! Les mains agrippées aux étriers !!! Mais il va sortir à la fin !!! y en a marre !!!!

Je me rappelle que dans la salle d’à côté une femme, arrivé à 3h pile, criait, et je me disais  « un peu de dignité bon sang !! » lorsque j’ai entendu son bébé crier, j’ai lâché « mais non c’est pas juste je suis la depuis 17h !!!! »

Pourtant tout le monde m’encourageait dans mes efforts, mon amoureux à ma droite, le gynéco a ma gauche, la sage femme devant et l’auxiliaire à côté !!! “On y est presque allez vas y c’est super !! il a des cheveux”…

Je pousse fort, j’en peux plus, c’est interminable ! Et soudain « c’est bon arrête tout, il arrive »… et en effet, la je l’ai senti sortir !!
un beau bébé de 47 cm (sérieux j’ai eu la sensation d’une chose plus grande qui est sortie de là!!) et 3080 g.

Ca y est ! 4H02 ! On est officiellement parents !! Je découvre ses gros yeux qui me fixent et qui me font déjà fondre.

Pendant qu’on le nettoie rapidement, le pese et le mesure, c’est le moment de la « délivrance », on enleve le placenta et on recout l’épisiotomie que j’ai a peine senti pendant une contraction.

On me rend mon petit ange….c’est le début de la vie à 3 !

 

Et toi comment as tu vécu ton accouchement?

à bientôt

Angie

 

photo: Unsplash.com

23 commentaires sur “Mon premier accouchement”

  1. Mon premier d’une série de 3!

    J’étais suivie d’assez près, suite à quelques complications au début de ma grossesse ; non seulement je portais ma fille mais un fibrome lui servait de joujou…

    Bébé est prévu pour fin janvier, mais le 2 contractions, toutes les 5 mn….petit tour par la maternité, monitoring, examen, le col se dilate mais finalement rie ne bouge vraiment, donc retour à la maison où je prépare ma valise au cas où…

    5 jours se passent, le ventre tire un peu, mais pas d’affolement, tout va bien.
    Après midi ensoleillé, belle ballade avec mon homme, on rentre heureux de ce bol d’air. Je me repose un peu.

    19h maman m’appelle- tous les 2 jours de puis ma petite escapade à la mat’- je la rassure, tout va bien, je suis en pleine forme!
    Je raccroche….et là : plouf! Je perds les eaux. L’amour appelle la mat’ pendant que je me change…on lui recommande de me faire prendre un repas léger. Ça tombe bien, je n’ai pas trop faim.
    Là j’ai un peu peur de cette nouvelle étape. Et si l’accouchement se passait mal??? Il faut dire que je bosse avec des enfants polyhandicapés, dont la plupart sont ainsi suite à un accouchement qui a viré au cauchemar !

    20h: arrivée à la mat, prise de sans, test urinaire, monitoring, c’est parti, bébé sera là dans quelques heures…

    20h45: installation en chambre, je suis dilatée à 3. Quelques contractions douloureuses mais franchement, c’est de la rigolade.

    00h, je rigole moins…je ne sais plus comment me mettre tellement j’ai mal. Je sonne…dilatation à 5. On va en salle de travail et on appelle l’anesthésiste… Elle arrive, je tremble comme une feuille, j’ai une peur bleue! Péridurale en place: le pied les douleurs ne sont plus qu’un rêve, mais je sens bébé bouger.

    7h15; je sonne, j’ai envie daller à la selle. Le temps que la sage femme arrive, trop tard, j’ai fait sur la table…La honte!!!! Il paraît que ça arrive tout le temps, mais quand même….

    7h30: je dis à mon mari d’appeler la sage femme, bébé arrive, je la sens qui descend dans mon bassin.
    La sage femme arrive: mais non, vous étiez à 7 il y a 20 mn! Ben si! Elle regarde, place les étriers et c’est parti!

    Je pousse 2 fois, loulette est là, minuscule, sans cheveux, toute rouge avec un instinct de fouissement de fou…

    Elle est lovée contre moi, je pleure de bonheur, de soulagement : elle va bien. Papa est ému.

    L’auxiliaire me la prend pour la peser: 2kg220 et la mesurer 44cm! Pardon? Vous avez dit combien ? 44cm! Les vêtements en naissance choisis avec soin sont 2 fois trop grands!

    Peu importe, elle est la plus belle !
    Elle nous donne nos plus beaux rôles: maman et papa sont nés avec Nono !

  2. merci pour ce partage Nathalie !!
    ah c’est ma seconde qui a le même format crevette :p mais je spoile pas tout je le raconte bientot 😉

  3. Pour mon grand une grossesse de rêve!!
    J’ai suivi des cours de préparation à l’accouchement classiques. Je dirais même que la sage femme ne s’est pas trop embêtée, hop une vidéo sur le lecteur…. c’est comme ça que ça se passe … votre carte vitale s’il vous plaît!”
    je suis donc prête pour le jour J malgré le stress de “mais si je reconnais pas les contractions?, mais si je fais caca sur la table!!!, mais si je n’ai pas le temps d’arriver à la maternité??”

    Le Jour J (1 semaine avant terme):
    Insomnies comme à l’ordinaire. Je me couche aux alentours de 2h. Vers 4h30 heures du matin quelque chose m’extirpe de mon sommeil. Je touche mon ventre, je me sens bizarre?! Grosse crampe dans le bas ventre, comme (désolée de la comparaison) mais avant une diarrhée. Je fonce aux toilettes mais rien… nouvelles crampes… et ça continue de plus belle… je suis pliée en deux!
    Je me connecte sur le net, vite vite il me faut des infos, c’est ça les contractions? (oui je suis folle lol) mais impossible de rester en place je me tord de douleur. Je fouille alors dans ma mémoire ce que me disait la sage-femme. Je prend un papier, balance un chrono sur mon portable et note la durée entre chaque contractions: 4min, 3 min, 5 min… (j’ai gardé le post-it en souvenir hihi :p)
    Je mord l’accoudoir du canapé ça ne passe pas, je décide alors de réveiller mon homme: “chéri ne t’inquiète surtout pas, j’ai des contractions mais rendors toi, je vais prendre un bain…”
    Dans le bain les contractions ralentissent un peu… Répit de 10 min!! je me rase les jambes (oui oui je suis tarée mdr). L’homme rentre dans la salle de bain et m’engueule à moitié. Il décide d’aller à la maternité (40min de voiture si ça roule bien :/) Moi j’ai pas envie d’y aller pour rien… mais il fini par me convaincre.

    On arrive à la maternité il est 7 heure du matin. Par chance il n’y avait personne sur les routes. Il faut traverser tout Montpellier!
    Une dame m’ausculte, je ne comprend plus rien je me tord dans tous les sens. Punaise que ça fait un mal de chien les contractions!! je vais pas tenir 10 heures comme ça!!
    Je suis dilatée à 7, elle va chercher l’anesthésiste pour la pose de la péri…
    J’ai l’impression que lorsqu’elle revient il c’est passé une éternité. L’homme ne sait pas quoi faire. Je lui hurle de simplement se taire et je m’enferme dans ma bullle, dans ma douleur…
    La sage femme revient, elle me demande de mieux souffler car bébé n’aime pas que je me crispe. Elle m’examine, dilatation complète, pas le temps pour la péri donc on fonce en salle de travail.

    Je sens la tête passer dans le bassin et cet irrépressible envie de pousser. J’y met toutes mes forces, ça bloque, ça veut pas céder punaise faut être barjo pour faire un gosse! Elles ont toutes explosées de rire, quand je stress je dis de la merde… je me cramponne du mieux, je pousse une dernière fois et mon petit bonhomme voit le jour à 8h30 <3
    Je me suis déchirée mais je n'ai rien senti. On emmène mon bébé sur la table d'a côté le temps qu'on me fasse les soins. Mon obstétricien me fait des points, comme un boucher, je sens l'aiguille entrer et sortir, le fil passer dans ma chair endolorie. Il me dira simplement "vous n'allez pas râler le plus dur est passé".

    Ce fût rapide, intense mais une expérience inoubliable 🙂

  4. merci pour ton message Lucie ! tu m’as fais rire avec ton rasage de jambes mais je te comprends lol

  5. Ping : Le Tire Allaitement - Baby-Planet

  6. Hello,

    De très jolis récits les filles.

    Pour la première prévue au 10/01, nous sommes le 25/12 tranquille. On a bien mangé et vers 16h je me sens humide, je vais me changer. A peine changée rebelote.
    Je dis à mon homme, je pense perdre les eaux. J’appelle la mater qui me préconise de venir pour vérifier tt ça.
    Arrivée sur le parking de l’hôpital, les chutes du Niagara, je confirme alors à Monsieur qu’on ne rentrera pas ce soir. On m’ausculte à 4 mais sans contractions.
    La périe est posée à 6 mais je gérais encore la douleur. Vers 20h45 je dit à monsieur de sonner car ça me chatouille entre les jambes, une sage-femme passe et me sort on va s’installer votre puce à sorti un pied c’est le moment.
    10min plus tard, tt le monde est là: gynéco, infirmières, sage-femmes et surtout élèves sage-femmes. C’est pas tous les jours qu’un bébé arrive par les pieds.
    Le gynéco pas très content d’être là un 25 me dit: bon vous pousser car moi je fais rien je suis juste là pour la récupérer. Heureusement petite crevette passe facilement. Le gynéco n’ayant pas le temps d’attendre me fera la même que toi Lucie, recousue à vif (merci la fin de la périe).

    Bref notre princesse est là et tout le bonheur du monde aussi.

  7. Ping : L'accouchement sans Péridurale - Baby-Planet

  8. C’est fou comme tu t’en rappelles bien ! Pas sure que je me rappelle de tout heure par heure.
    Beau début d’histoire à 3. 🙂

  9. j’ai écris un journal de grossesse c’est pour ça ! j’ai tout noté pour toujours m’en souvenir <3

  10. Pour ma première grossesse, je me rappelle comme si c’était hier !
    Mais je pense que je vais le noter pour le garder en mémoire car plus les années passent, je vais l’oublier…Moi cela c’est fini en césarienne d’urgence ! Je ne m’attendais pas du tout à cela !! Le stress, la peur tout ça ….

  11. oui pas facile, on se prépare toujours a un accouchement idéal mais il faudrait aussi apprendre aux futures mamans de se préparer à toutes les “options” d’un accouchement.

  12. Je n’ai pas autant de détails pour mon premier accouchement parce que c’était il y a 12 ans et demi 🙂 J’ai été déclenché pendant plus de 10H, la péri ne fonctionnait pas et pour être honnête j’ai eu tellement mal que je me serais bien jetée par la fenêtre!!!!Mais par contre je me souviens de ce moment d’intense soulagement et d’émotion pure et belle au moment où j’ai pu sortir moi même bébé …..quel bonheur! La preuve j’en ai fait 2 autres derrière et j’en fais un autre lundi prochain!!!

  13. merci pour ton message 🙂
    intense le travail mais tellement de bonheur après !!
    bon courage pour le prochain 😉

  14. C’est marrant parce que, moi, en attendant une autre femme qui criait, alors que je criais aussi, je me suis sentie en communion avec elle, du genre je ne te connais pas mais on est tellement entrain de vivre la même chose ! Je n’aurais pas placé la dignité là ^^
    Mon accouchement s’est passé très différemment de mon projet de naissance, mais j’arrive à l’accepter ça va, j’ai été bien accompagné.

  15. si tu en gardes un bon souvenir c’est cool 🙂
    c’est vrai que pour la seconde c’etait l’inverse j’ai crié et peut importe le reste lol

  16. Ping : Le séjour à la maternité - Baby-Planet

  17. Il me semble que j’avais laissé un commentaire à cet article :/
    C’est bizarre parce que je l’ai lu
    Mais ce n’est pas grave je te laisse à nouveau un petit message.

    Ton article me rappelle mon accouchement. Les douleurs, la joie, le partage avec mon mari et ce moment tant attendu quand je l’ai eu dans mes bras la première fois. Quelle fierté !

    Merci pour ton article qui nous replonge dans ces moments gravé en nous.
    Douce journée à toi,
    Lili

Laisser un commentaire