périnée

La rééducation du périnée

Dans les mois qui suivent l’accouchement, on vous proposera de faire une rééducation du périnée. Pourtant, il y a encore de nombreuses femmes qui ne la font pas. Je t’explique son importance dans cet article.

 

Qu’est-ce que le périnée ?

Le périnée est un ensemble de muscles et de ligaments, en forme de hamac, qui soutiennent les organes entre le pubis et la base de la colonne vertébrale chez la femme comme chez l’homme. Il participe au maintien de la continence urinaire et anale.

 

Pourquoi faire une rééducation du périnée après une grossesse ?

Pendant 9 mois, tu portes la vie. Oui, tu la portes dans ton ventre, et ton plancher périnéal supporte ce poids en plus (bébé, liquide amniotique, placenta).

L’accouchement par voie base va beaucoup le solliciter et le distendre. Mais un accouchement par césarienne ne te dispense pas d’une rééducation, puisque la grossesse affaiblit aussi le périnée. Une épisiotomie peut également fragiliser le périnée.

Les conséquences d’un périnée affaibli sont nombreuses : les risques d’incontinence urinaire ou fécale, la descente d’organes (appelé prolapsus), une altération des sensations lors des rapports sexuels.

périnée

Quand faire la rééducation du périnée ?

Généralement, il est conseillé de commencer la rééducation 6 à 8 semaines après un accouchement. En général, lors de la visite post-natale, le gynécologue prescrit plusieurs séances de rééducation périnéale et abdominale. 10 séances sont remboursées à 100 % par la Sécurité Sociale.

Cependant, vous pouvez toujours faire ou refaire des séances plus tard. Il n’est jamais trop tard pour tonifier son périnée !

 

Les différentes méthodes

  • La sonde de biofeedback : c’est une méthode dite “active” à réaliser chez un professionnel de santé. On utilise une sonde que l’on place dans son vagin, et des électrodes que l’on colle sur l’abdomen. Le tout est relié à un système qui te permettra de contrôler les contractions du périnée que l’on suit sur l’écran. J’ai testé cette technique après mon premier accouchement. C’était assez ludique, puisque je devais déplacer une abeille sur un parcours avec les contractions du périnée.

  • La CMP : connaissance et maîtrise du périnée. C’est une méthode éducative pour rééduquer son plancher périnéal. La sage-femme nous apprend différents exercices pour travailler toutes les zones du périnée. Ainsi, avec le “pont-levis”, la “herse” et autre “bilboquet”, on retrouve un périnée solide ! J’ai utilisé cette méthode après ma seconde grossesse. Si j’ai vu moins rapidement l’effet, car il faut faire les exercices régulièrement, j’ai renforcé toutes les zones importantes.
  • La sonde périnéale connectée : il s’agit d’une sonde périnéale connectée à une application smartphone, qui permet de renforcer son périnée par la méthode du biofeedback, seule, chez soi. Je t’en avais présenté dans un précédent article, donc je te mets le lien de mon test sur la sonde périfit ici.

périnée

  • Les exercices de Kegel : le Dr Kegel, gynécologue, a inventé une série d’exercices à base de contractions et relâchement du périnée. On peut les pratiquer avec ou sans boules de Kegel ou boules de Geisha ou encore les œufs de yoni.

périnée

 

Et les abdos ?

Après les 10 séances de rééducation périnéale, il est conseillé de réaliser une rééducation abdominale afin de renforcer la sangle abdominale. En effet, après une grossesse, ces muscles sont relâchés ce qui peut entraîner des douleurs au niveau du dos et des lombaires, et surtout modifier l’aspect du ventre, qui ne sera plus plat, mais mou.

 

En bref …

Quelle que soit la méthode choisie, il est important de renforcer son périnée pour t’éviter des conséquences dans les futures années. Après cette rééducation post-natale, il faut entretenir son plancher périnéal par des exercices réguliers.

Personnellement, une rééducation faite avec une sage-femme, suivi d’un entraînement quotidien avec une sonde connectée chez soi, est un bon combo pour un périnée solide.

Retrouve mes articles grossesse ici.

Quelles techniques de rééducation as-tu choisi, ou envisages-tu de choisir ?

Laisse-moi un commentaire !

@ bientôt !

Angie

périnée

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *